facebook_dark Twitter youtube_dark

Concert. Le Télégramme part en live !

Soucieux d’accompagner et révéler des artistes attachés à la Bretagne, Le Télégramme a lancé, en 2003, le Grand prix du disque. Quinze ans plus tard, « Le Télégramme part en live » et invite une partie de ce réservoir de talents à monter sur scène. Rendez-vous le 27 octobre à la Carène à Brest.

Dans la programmation, deux de nos parrains et une marraine se retrouveront sur scène pour cette soirée :

Denez, parrain en 2016-2017,

Clarisse Lavanant, marraine en 2017-2018

et Krismenn, parrain de cette année 2018-2019.

Clarisse Lavanant et Dan ar Braz présenteront ainsi Harmonie, leur premier opus commun après quinze années de collaborations et de complicité.

Denez Prigent dévoilera son dernier album, Mil hent (mille chemins) synthèse du voyage musical qu’il a parcouru depuis 30 ans. Un album où l’instrumentation est au service de la voix. Une voix qu’il a voulu plus naturelle et qu’il a pris le soin d’enregistrer seul, chez lui.

Un point commun qu’il partage avec Krismenn qui, après des années de scène, s’est enfermé dans son antre, pour composer et enregistrer « S’habituer à l’obscurité ». Enfant de la gwerz et du kan ha diskan, le rappeur breton se produira en trio, avec guitare et batterie pour l’occasion.

 

Article : Le Télégramme part en live !

« C’était il y a quinze ans. Denez Prigent ouvrait l’histoire du Grand prix du disque du Télégramme. L’homme n’était pas du genre à courir les concours. Et les organisateurs ont dû batailler de longues semaines avec cette pointure du chant traditionnel pour le convaincre d’y participer. Avec du recul, l’auteur-compositeur-interprète à l’accent bien de chez nous mais à la renommée internationale, se dit aujourd’hui « très fier » et « réconcilié avec l’exercice ». Miossec, l’ensemble Matheus, les Frères Morvan, Nolwenn Le Roy, Outside duo… Le palmarès éclectique qui a suivi fait écho à la diversité et à la richesse musicale qu’offre la région. « Il est aussi fidèle à l’esprit de ce Grand prix » souligne Frédéric Jambon, l’un des instigateurs du projet. « Notre ambition était de distinguer le meilleur album de l’année ayant un lien avec la Bretagne. La définition de ce lien étant souple : du son, du sens ou tout simplement du cœur »...

 

Letelegramme part en live - Stumdi centre de formation en langue bretonne